Comparons Objectivement

Vous envisagez d’utiliser les services de MOTOSONO ? Oui, et vous avez établi aussi des devis pour d’autres solutions promotionnelles pour votre PLAN COM’ : Flyers, affiches A3/A2, affichages urbain (panneaux et bus), radio, presse et enfin Internet (google Ads et Facebook).

Maintenant va commencer pour vous la tâche la plus dure : l’arbitrage. Et oui, votre budget n’est pas extensible. Et puis on ne sait jamais vraiment si ça fonctionne efficacement. Même avec les annonces sur internet, les chiffres qui s’affichent sur votre écran ne restent que des chiffres fournis par celui qui vous a vendu l’espace publicitaire. Avez-vous vraiment les moyens de vérifier les stats de Google et Facebook ?  Savez-vous combien d’auditeurs étaient à l’écoute au moment du passage de votre pub à la radio ou combien d’automobiliste à vraiment lu votre panneau ?

plan média board

Parce que toutes ces solutions sont imparfaites en terme de couverture, elles sont souvent complémentaires les unes des autres. Le Mix idéal pour une communication à 360° devient souvent hors de prix.

Nous allons vous aider à y voir plus clair pour chacune de ces solutions, en toute objectivité. Cet article est long mais non exhaustif et surtout le reflet d’une expérience vécue. Si vous souhaitez passer directement aux avantages de MOTOSONO, cliquez ici.

Avantages et Inconvénients

Le “Print” :  + bon marché / – faible impact

On commence par la base. Tout le monde utilise le papier (flyers et Affiches petit format) car c’est la méthode la plus simple et la moins coûteuse. L’erreur la plus courante est de faire soit même le graphisme et la mise en page, plutôt que de payer un professionnel qui connait les règles de lecture rapide, la course naturelle de l’œil qui balaye le document en un quart de seconde. Les éléments importants doivent être à une place bien précise, tout en étant esthétique, et ça c’est un métier !

Ensuite, il faut les faire imprimer. Opération désormais facile sur internet, mais encore une fois, un pro aura l’expérience du bon papier qui donne envie plus que de celui qui va faire “cheap”.

Enfin, voici l’étape de la distribution.  Qui va accepter vos affiches et vos flyers en dépôt ? Ceux qui acceptent sont-ils vraiments des bons spots ? Et pour la “mission” de tractage ? Option 1 : vous sous-traitez. Vous gagnez du temps pour faire autre chose d’important, mais il faut payer des personnes souvent peu impliquées qui vont donner votre prospectus froidement. Le risque que ça finisse par terre ou à la poubelle, sans même avoir été lu est très grand. Option 2 : c’est vous qui allez le distribuer. Et là viennent les question Où ? Quand ? Qui peut m’aider ? Et vous allez vite perdre votre enthousiasme car les passants sur-sollicités n’ont que faire de votre joie et sincérité ! Beaucoup de charlatans utilisent cette méthode, alors le cerveau de vos prospects est fermé, en alerte … bref il n’est pas réceptif !

L’affichage URBAIN  :  + Statutaire / – hors de prix , disponibilité, cohérence

Les panneaux 12m² classiques “mono-affiche” collées sont en train de disparaître. Remplacés par des 8 m², rétroéclairés mais déroulant. C’est à dire que lorsque vous avez le bon emplacement, il n’est pas rare de devoir le partager avec 2 autres “annonceurs”. Généralement “un” qui est présent à l’année et qui a l’affiche du milieu (celle qui passe 2 fois plus). Bien sûr il y a aussi les MUPI, les 2 m² plus communément appeler “sucettes”. Tous ces emplacements restent clairement identifiés par votre cerveau comme “message publicitaire”, avec le risque d’être devenu transparent. la qualité graphique de l’affiche sera déterminante.

Bien sûr les campagnes d’affichage sont un outil très efficaces, mais seulement si vous êtes déjà connu et que vous communiquer à l’année. Il faut un message court et clair accompagné d’une illustration simple et votre logo. Ensuite c’est la “répétabilité” d’un réseau que va vous vendre l’afficheur. Le message finit par impacter les prospects parce qu’il va le croiser sur son chemin plusieurs fois. Bien entendu, il faut que ce soit une répétition qui dure dans le temps.

Un réseau compte entre 30 et 90 faces selon la qualité et l’objectif demandé. Généralement, un afficheur est bien implanté sur plusieurs villes mais pas toutes les communes de la zone que vous voulez. Il faudra peut être passer par 2 ou 3 sociétés différentes si vous voulez couvrir une grande zone. De plus, il faudra réserver le(s) réseau(x) parfois plus d’un an à l’avance, sans garantie d’avoir la “crème” …

Bref, si vous souhaitez avoir un impact significatif, il faut afficher au minimum pendant un mois sur un réseau d’au moins 50 faces. Selon où vous habitez, vous ne serez pas loin des 20 000 €. C’est un prix élevé pour des campagnes non récurrentes.  Et si votre évènement se déroule un week end, alors que les réseaux qui commencent à afficher le mercredi ou le jeudi, et qu’ils ne sont pas forcement les mieux placés (il y a toujours des panneaux mal placés dans le lot), et qu’ils faut espérer que les dérouleurs ne tombent pas en panne (pile sur l’affiche qui n’est pas la votre), ça fait beaucoup de “grains de sable” pour un petit budget. 

L’affichage “BUS”  :  + Large couverture, statutaire / – budget élévé, faible attention

Lorsque la zone ciblée (ville/ communauté de commune) est dotée d’une régie de transport, il n’est pas rare que les bus / trams soient placardés d’espaces publicitaires sur les flans et à l’arrière des véhicules. Comme MOTOSONO me direz-vous ! Et je répondrai en plus grand et en plus vaste ! Effectivement, avec une couverture géographique et horaires bien plus grande, MOTOSONO parait bien frêle !

Personnellement, j’aime bien l’affichage sur les transports en commun et je l’utilisais plus que les autres médias. Comme le support est en mouvement et que les usagers l’attendent avec impatience, que les automobilistes restent “coincés derrières” avec l’affiche juste devant, l’exposition au message est forte. En plus, comparée aux panneaux, il n’y a pas de taxe foncière à régler : Sacré avantage !

L’inconvénient est la disponibilité (il faut réserver longtemps à l’avance),et la taille des réseaux de faces. Souvent commercialisé par 70 faces au minimum, si vous avez la chance d’avoir les semaines que vous vouliez qui sont encore libres, le billet d’entrée est souvent aux alentours de 4000 € la semaine.

Notez que la forte exposition n’implique pas la forte attention. Les emplacements sur les bus sont plus ou moins identifiés par le cerveau comme un espace publicitaire. De plus aucune émotion ne l’incite à vouloir photographier le bus (avec l’affiche dessus). Voici l’avantage de MOTOSONO sur cette solution : la musique et l’originalité vous déclencher une action.

La Radio  :  + Vivant, émotion / – impact aléatoire

La radio est un bon média pour toucher sa cible, mais c’est tout un art pour décrocher le Graal. Car si c’est de la publicité pure et dure, le cerveau détecte la nature du message, repasse en mode “réflexion / triage” et ça peut entrer par une oreille et ressortir par l’autre aussitôt.

Ce n’est pas la même efficacité si c’est un spécialiste qui est interviewé et qu’il répond aux auditeurs. Il peut représenter son entreprise et gagner en notoriété + crédibilité. Une entreprise peut parrainer une rubrique spécialisée, qui est diffusée aux meilleurs moment de la journée (heure d’embauche et de débauche).

Reste que les “majores” sont très chères et peu adaptées aux contenus locaux ultra ciblés. Et rares sont les radios locales avec du vrai contenu, largement écoutées et non “entendues” comme fond sonore.

D’expérience, il reste toujours quelque chose d’un passage à la radio. La chance peut aussi être avec vous, et un auditeur peut devenir le “personne-clée” pour faire décoller votre promo. Mais ça reste très aléatoire. Couplé à MOTOSONO, la radio peut alors être diffusée dans des lieux insolites ou impensables. La force d’une émission en direct depuis un lieu, transporté aux alentours par MOTOSONO est une combinaison gagnante pour toutes les parties mais nous y reviendront plus tard (cliquez ici, si vous êtes impatients de savoir).

La Presse  :  + autorité, influence / – impact restreint, timing et précision aléatoire

Quand je dis “la presse” ,je parle d’obtenir un article ou un publi-rédactionnel. La publicité sous forme d’encart ne sera efficace que sur une toute petite partie de la population (âgée, populaire). En réalité, quand vous achetez de l’espace publicitaire à un journal, vous lui permettez de continuer à vivre. Alors vos communiqués de presse ne finiront pas directement dans les spams de la boite email réservé aux pigistes ! Le “journal” sera plus enclin à parler de vous et plus souvent, fonction de vos achats.

Parfois, un journaliste s’intéresse à votre projet / entreprise, car ça l’intéresse pour faire un article (il est payer pour trouver de l’actu !!! ) Pour vous, c’est gratifiant et gratuit. Cependant, l’article paraitra quand le journal le voudra, et surtout le journaliste écrira ce qu’il voudra. Enfin, ce qu’il a compris !

Et là, vous apprendrez que le métier d’attaché de presse est très difficile et ingrat. Les “coquilles” se glissent très facilement dans les articles de presse : Noms écorchés, informations tronquées, contre-sens, citation hors contexte … Bref, une fois imprimé, c’est trop tard et ce qui devait être un coup de pouce devient un coup de pied au c… !

Le Digital / Internet  :  + flexible,  précis / – piège sans fin, réalité ou fiction

Non je ne suis pas un complotiste, ni un jaloux, ni un pessimiste. Mais ce que je vais dire va peut être vous amener à me qualifier comme tel.

La publicité sur internet est dominée par 2 acteurs étrangers qui sont … Google et Facebook (qui possède Instagram ndlr). Depuis le début de cet article, je vous décris des médias qui sont certes imparfaits mais qui constituent une (bio)diversité saine pour l’écosystème de la publicité, mais pas que. C’est sain pour vous aussi, consommateur, entrepreneur bref pour vous citoyen !

Inutile de vous énumérer les risques d’une hégémonie détenue par seulement 2 acteurs qui s’entendent (c’est un secret pour personne), mais je veux tout de même rappeler que ce n’est pas n’importe quelles entreprises. La puissance de leur algorithme permettent de cerner vos préférences psychologiques et émotionnelles pour vous enfermer dans une bulle de confort mental. Une fois que vous êtes bien ramolli du bulbe, vous êtes dépendant de ce confort. Car penser, réfléchir, ça consomme des calories. Ce cerveau, si gros que notre espèce a développé pendant de longs millénaires d’évolution, est très énergivore. Jusque là, nous n’avions pas le choix que de faire avec cet organe fatiguant ! Mais voilà que les algorithmes font le boulot à la place …

Alors les maths , les stats, la technologie, c’est puissant et ça impressionne ! Mais le secret de leur succès est ailleurs : la psychologie humaine. Plus que tout autre entreprise, ils ont investis dans la manipulation. Ils savent que les humains veulent toujours plus avec un maximum de contrôle et un minimum de hasard.

Plus vous payer de la publicité en ligne, plus vous aller être visible. Mais comment en être sûr et certain. Grâce à Google Analytics (hahaha) ou grâce au nombre de “Like” (re hahahaha). Ces indicateurs vous sont fournis par celui qui vous vend l’espace publicitaire. Mais est-ce vraiment la réalité ?

Tout d’abord vous payer un peu pour voir. Comme au casino, vous gagnez un peu tout de suite. Mais pour continuer, on sent que ça devient plus difficile comme si la chance du débutant était passée. En réalité, on vous a “grisé” par un petit boost de chiffres et de stats, mais après il faut “cra(va)cher” pour continuer sur la même sensation / progression. On devient vite accroc ! Et c’est fait exprès .. comme le “LIKE” qui a était inventé pour scotcher les internautes à FB. Plusieurs études démontrent la similarité avec le mécanisme de la récompense présent avec la cigarette, l’alcool etc ..

Bref l’outil est puissant, incontournable mais il faut l’utiliser avec modération et surtout avec “sang-froid”

Pour une promotion de qualité

MOTOSONO n’a pas la prétention d’être LA solution idéale, mais elle permet, pour un budget limité, de mixer un peu toutes les solutions énumérées ci-dessus, avec un MAXIMUM D’ENGAGEMENT ÉMOTIONNEL :

  • L’originalité brouille l’analyse du cerveau qui pourrait le pousser à identifier MOTOSONO comme une “PUB”.
  • La musique apporte une bonne émotion POSITIVE qui permet au souvenir de s’implanter plus facilement.
  • L’affichage est mobile, selon votre itinéraire.
  • Vous restez maître du timing, ni trop tôt ni trop tard, c’est la veille ou pendant.
  • L’échange et l’interaction est augmentée, par un salut chaleureux du pilote ou l’animation au micro.
  • La viralité de votre message  est assurée par les photos envoyées entre proches

en savoir plus sur le secret de la technique “MOTOSONO”

Accessible à tous

Les prix sont fixés par des critères techniques mais aussi par des critères éthiques (en savoir plus). Nous souhaitons que les projets qui ont mobilisé beaucoup d’énergie puissent avoir accès à cette  solution.

La location de la MOTOSONO dans les derniers jours avant votre évènement et/ou le jour même représente un bon investissement et à un prix raisonnable pour l’efficacité apportée. La possibilité de louer à l’heure permet des opérations ultra ciblées pour rapport coût / efficacité optimal.

Les tarifs sont très abordables en comparaison à une campagne d’affichage classique qui n’aura pas l’impact espérée si elle est isolée et courte dans le temps.

Si vous mettez bout à bout tout le temps que vous ne passerez pas à faire ce que vous ne voulez ou vous ne savez pas faire

 

Une solution complète

MOTOSONO peut également ajouter des solutions vues ci-dessus qui auront alors un impact plus important.

  • Tracter avec MOTOSONO : les prospects accepteront de prendre le flyers, avec une plus grande chance de le garder et de le lire. En effet, l’assimilation à une tentative d’escroquerie ou de racollage est écarté par la bonne ambiance dégagée par MOTOSONO.
  • Diffuser l’émission-RADIO de votre évènement : grâce à nos partenaires, il est possible d’animer votre évènement en direct à la radio depuis votre lieu d’exposition, et d’envoyer MOTOSONO diffuser le direct en déambulation dans les zones voisines pour inciter les prospects à venir.
  • Créer un contact / retour digital  grâce à votre “Hashtag” qui apparaitra sur la MOTOSONO

sans engagement et sans CB

besoin de plus d'infos ?

contact @motosono.com

TEL : 07 69 07 81 87